100% Médecins Laseristes - Devis gratuit - tel : 01 53 10 10 01 - Consultez les Avis de nos patients



Traitement de l’Onychomycose : mycose de l’ongle


Le laser : une révolution dans le traitement de l’onychomycose (mycoses de l’ongle) ?
Onychomycose : mycose de l'ongle Le laser, largement utilisé dans l’ophtalmologie et les soins esthétiques du visage et du corps (rajeunissement, épilation, couperose, taches, cicatrices d’acné, vergetures ...) s’ouvre désormais aux traitement des mycoses des ongles (appelées également “onychomycoses”).

L’onychomycose est une réelle pathologie vectrice d’inconfort présentant des risques de contamination. Elle est également source d’un préjudice esthétique important. Le laser contre l’onychomycose apporte désormais une alternative aux traitement classiques.

Qui est concerné par l’onychomycose ?

Les mycoses des ongles toucheraient près de 10% de la population, essentiellement les adultes, beaucoup plus rarement les enfants. Les personnes âgées, les patients immuno-déprimés, les sportifs et les personnes exerçant certaines activités professionnelles (personnes portant des chaussures hermétiques de façon prolongée) sont particulièrement exposées à la contamination.
On distingue plusieurs types de mycoses : en fonction de la localisation (sur les bords ou la base de l’ongle), le stade de l’infection et la nature du champignon :
Les champignons les plus souvent responsables des mycoses des pieds sont les dermatophytes, viennent ensuite les levures puis, beaucoup plus rarement, les moisissures.

La contamination survient de multiples manières :

Onychomycose : mycose de l'ongle

  • Dans les lieux publics en marchant pieds nus sur des sols infectés (piscine, sauna...)
  • Suite au port de chaussures fermées trop régulièrement, mal adaptées ou trop serrées.
  • Par ailleurs l’humidité est aussi un vecteur favorable à la contamination (transpiration excessive, lavages des mains trop fréquents (dans les professions de santé) : les champignons se développent plus rapidement à la chaleur, l’humidité et la pénombre.

  • Diagnostic différenciel de l’onychomycose (difficulté du diagnostic)

    Les premiers signes d’infection :

  • épaississement de l’ongle,
  • changement de couleur,
  • Ces signes sont parfois accompagnés de douleur et peuvent être les symptomes d’autres pathologies de l’ongle que les mycoses.

    Seul un examen direct réalisé par des biologistes souvent associé à la mise en culture d’un prélèvement permet de confirmer le diagnostic d’une véritable onychomycose.

    Le diagnostic préalable au traitement est donc primordial dans la prise en charge du patient. Après examen et prélèvement d’échantillon dans un laboratoire spécialisé une analyse mycologique est effectuée pour déterminer la nature de l’infection et s’assurer qu’il s’agit bien d’une onychomycose : l’aspect clinique de l’ongle peut évoquer plusieurs diagnostics différentiels tel que le psoriasis sous-unguéal par exemple. Le traitement le plus adapté sera prescrit par le médecin après obtention des résultats.

    Engager un traitement sans avoir effectué ce diagnostic différenciel serait imprudent car, la plupart des traitements des onychomycoses sont longs et peuvent comporter des effets secondaires, il faut donc assurer le diagnostic avant tout traitement oral ou laser)

    Quelle est la prise en charge actuelle de l’onychomycose ?

    Deux types de traitement des onychomycoses sont jusqu’alors prescrits : locaux et/ou oraux.

  • Les traitements locaux s’effectuent après préparation de l’ongle par un podologue (désépaississement) et reposent sur l’application quotidienne de crèmes antifongiques et de vernis sur les ongles infectés. Ils sont préconisés lorsque l’infection est peu étendue et concerne la partie libre ( "distale" de l’ongle (sans atteinte de la matrice).
  • Ils peuvent aussi être prescrits en complément d’un traitement oral dans les formes plus sévères : ces derniers se prennent sur 6 à 12 mois ; le lamisil ou terbinafine générique sont les plus fréquemment prescrits.
  • En cas d’infection très étendue une ablation chirurgicale de l’ongle peut être proposée.

    Le laser PinPointe™ : une alternative aux traitement de l’onychomycose


    En amont de la séance de traitement d’un champignon (ou mycose) sous les ongles, votre podologue préparera l’ongle notamment en effectuant un fraisage méticuleux afin de dégager au maximum l’ongle pour des raisons d’efficacité et de confort lors du traitement. La préparation des ongles d’orteils avant le traitement d’une mycose de pied par laser PinPointe™ est un facteur essentiel de la réussite de la procédure de destruction du champignon. Cette préparation vise à normaliser l’épaisseur de l’ongle afin d’assurer une pénétration suffisante de l’énergie photonique (ou rayon laser) au niveau de la cible.

    Laser PinPointe™ Onychomycose Le laser PinPointe™ de Cynosure détruit les champignons qui se développent dans et sous l’ongle. Le rayon laser traverse l’ongle et les tissus environnants pour atteindre le champignon. Comme pour les traitements oraux, plusieurs mois seront nécessaires pour apprécier le résultat qui se traduit par un éclaircissement graduel de l’ongle.

    Généralement 1 ou 2 séances sont suffisantes pour détruire le champignon. Même si elle est inconfortable la procédure n’est pas douloureuse : le patient ressent une brève sensation de chaleur et des picotements sur certaines zones balayées par le laser.

    La durée de la séance est courte (15 à 30 mn selon le nombre d’orteils infectés). il est cependant primordial de procéder juste avant la séance à une préparation de l’ongle (fraisage notamment par le podologue du centre de façon à optimiser les résultats.

    Après la séance laser il conviendra de suivre les recommandations du podologue et du médecin sur les soins et l’hygiène à apporter à vos ongles pour éviter notamment une re-contamination.

    PNG - 358 ko
    Traitement des mycoses de l’ongle (onychomycose) par laser PinPointe™ : évolution
    Source : Podiatrynow 06/11 - Time series composite of left (TOP) and right (BOTTOM) 1st toes of patient 1. The images show the rate and process of the lesion growing out over a period of 13 months.

    Plus d’informations sur le site du Centre Laser Sorbonne :
    Traitement de l’ onychomycose : Mycose des Ongles

    Voir également l’article de notre blog : une révolution dans le traitement des mycoses des ongles ?

    Vous avez trouvé cette page intéressante ? Vous souhaitez partager l'information avec vos amis ?
    Faites connaître le Centre Laser Sorbonne sur les réseaux sociaux !


    Facebook